Liberty-Jeep
Liberty-Jeep
Bernières-sur-Mer

 

Exposition à Bernières-sur-Mer (Calvados)

 

Lundi 10 juin 2019 au matin, dernier jour de notre grand week-end en Normandie pour le 75ème anniversaire du Débarquement hors cérémonies officielles.

Nous quittons Courseulles-sur-Mer où nous avions notre pied-à-terre pour rentrer sur la région parisienne. Une fois encore, le temps est très maussade et une petite bruine nous accompagne.

 

En traversant la petite localité de Bernières-sur-Mer, notre regard se porte sur la place du 6 juin où trône le Mémorial du Débarquement et « La Maison des Canadiens ». Un bandeau-annonce attire notre regard mais plus encore une porte ouverte, juste à côté, laissant entrevoir ce qui pourrait être une exposition.

 

Nos hôtes sur le seuil

 

 

Nous garons donc le véhicule et nous rendons vers ce lieu intéressant ; il s’agit bien d’une petite expo. Nous sommes aussitôt accueilli par un couple qui semble très sympathique au premier abord et cela s’avère effectivement être le cas.

Un couple énormément sympathique

 

Nous sommes intrigués par la présence d’une « déco » pour le moins étrange en ce lieu car il y figure nombre de drapeaux italiens ; ils n’ont pourtant pas débarqué à Bernières avec les Canadiens du Queen’s Own Rifles of Canada que nous sachions ! Nous posons donc la question.

 

Et, très justement, l’exposition repose sur le fait que tout juste après-guerre, de nombreuses épaves reposent sur les fonds marins devant la plage et entravent gravement les accès à la haute mer pour les petits chalutiers des nombreux pêcheurs dont le gagne-pain est alors sérieusement devenu dangereux. Il n’existe alors que peu de moyens pour remédier à cet état de fait.

 

Il existe en Italie des spécialistes formés par la Marine et l’on y fait appel. Ils sont dépêchés sur place où ils font un travail excellent. De nombreuses photos sur panneaux relatent leur travail et des objets en rapport sont présentés dans cette petite salle ; un casque de scaphandrier, une chaussure « pied-lourd, des lests, des tableaux, etc … Il est également retranscrit le rôle des entreprises de ferraillage durant cette période qui dura près de 10 ans pour assainir le secteur. Bien sûr, il reste, plus au large, des vestiges d’Overlord qui se désagrègeront au fil du temps. Un jumelage Franco-italien est né.

 

Un témoignage de reconnaissance manuscrit de la part du Ministère des Affaires des Anciens Combattants Canadiens à Monsieur Jean Demota de Courseulles-sur-Mer qui a bien voulu récupérer le char Sherman DD « Bold » commémoratif qui est exposé sur la place du 6 juin 1944 de cette commune en hommage à tous les Canadiens qui se sont battus au départ de Juno Beach.

 

 
 

Après quelques photos et une belle discussion, il est temps de reprendre notre route de retour et nous prenons congé, heureux de ce petit arrêt non prévu dans notre planning. 

 

Nous avons pu apprécier l’enthousiasme, la bonne humeur et la cordialité de nos hôtes d’un moment.

 

Monsieur, Madame, nous vous remercions bien vivement de votre superbe accueil qui nous a apporté un moment de soleil dans cette matinée humide et triste. Un grand bravo aussi pour cette présentation sortant de l’ordinaire et que vous mettez beaucoup de cœur à animer.

 

Texte et photos : Alain OCTAVIE

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté
Aucune entrée disponible

FALAISE (14) : Mémorial des Civils dans la Guerre : 39 / 45

 

 

Inauguré le 8 mai 2016, ce musée à la particularité de s’intéresser à un sujet autre que le Débarquement, les combats, le matériel de guerre allié ou allemand ou tout autre sujet lié à cette période et mainte fois retrouvés dans la plupart des expositions. Il est axé sur la vie des civils durant la guerre avec leur quotidien, leurs privations, leurs exodes, leurs souffrances, leurs deuils, leur survie, etc … et est donc le seul musée dédié à ce sujet sur 1000 m² d’exposition.

 

Le pass au tarif familial peut être acheté en ligne réduisant ainsi une attente au guichet. Il est valable pour 2 adultes et au moins un enfant de 10 à 25 ans sachant que le nombre d’enfant n’est pas limité.

 

Des tablettes tactiles sont disponibles tout au long du parcours, des archives inédites provenant des habitants de la ville et de sa région ainsi que du Mémorial de Caen.

 

Adresse : 12 Place Guillaume le Conquérant (face à l’église de la Sainte-Trinité)

 Tel : 02.31.06.06.45

 

http://www.memorial-falaise.fr/informations-pratiques

 

Notre reportage photos ci-dessous :

 

Informations : Liberty-jeep (association loi 1901)

Texte & photos : Alain OCTAVIE

Mise en page : Yannick DEHAYES