Liberty-Jeep
Liberty-Jeep
St- IMIER - Buste en bronze du Doyen René GOSSE à Grenoble

 

LE DOYEN GOSSE (1883 - 1943)

 

La place Doyen Gosse et l'Institut Polytechnique, situés tout près, rue Casimir Brenier, gardent la mémoire d'un personnage d'exception, René GOSSE.

Originaire de Clermont-Ferrand et agrégé de mathématiques, passionné de littérature et de peinture, René Gosse était installé depuis 1921 à Grenoble où il se dépensa sans compter pour le développement de l'université.

Élu doyen de la Faculté des Sciences en 1927, à l'âge de 44 ans, puis, en 1929, directeur de l'institut Polytechnique dont il fit construire les bâtiments actuels, il fut l'un des pionniers de l'interactivité université – industrie et directeur de l’école de papeterie.

 

Dès 1940, il entre dans la Résistance, y prenant rapidement des responsabilités. Il étudia notamment les moyens de détruire les objectifs militaires allemands en évitant d'avoir recours aux bombardements alliés, contribuant ainsi à protéger les populations civiles.


Le 20 décembre 1943, il fut assassiné avec son fils Jean, avocat, dans un guet-apens tendu par la Gestapo et la milice sur le lieu de l'ancien four à chaux de Saint-Ismier, dans la proche vallée du Grésivaudan. Un monument lui est dédié sur la place de Grenoble qui porte son nom.

 

Un mémorial a été érigé et une plaque apposée sur l'emplacement du crime où reposent les corps dans l'enceinte des anciens fours à chaux.

 

Par dérogation, la dépouille de l'épouse du Doyen Gosse a rejoint sa famille et est inhumée avec eux et à cette occasion, une petite plaque le signale.

 

(Extrait de « Promenades dans Grenoble » de R.Bourgeois, St Corporan et V. de Taillandier – page 136)

 

http://www.france-libre.net/hommage-a-rene-gosse/